fbpx

Témoignage de Sophie : j’ai allaité pendant 6 mois.

Cet espace, c’est votre espace, à vous maman allaitante. Alors quoi de plus naturel que de vous laisser parler librement sur l’allaitement ? Nous avons demandé à Sophie de nous partager son vécu par rapport à l’allaitement.

Sophie est maman d’une petite fille de deux ans et demi. Pour elle, sa petite fille serait allaité. Mais les choses ne se sont pas déroulées tout à fait comme prévu…

Voici son histoire

Je m’appelle Sophie et j’ai une petite fille qui a deux ans et demi. J’avais décidé de l’allaiter. Pour moi c’était naturel que de lui donner le sein. Et finalement, cela a été très très dur dès le début, dès la maternité.

Je me suis dit que ça devait être le cas pour toutes les mamans donc j’ai continué quand même.

Sur la première semaine, c’était Ok, on va faire des efforts et on va faire en sorte que tout se passe bien. Mais ça ne se passait jamais bien.

Je pleurais en même temps que je donnais le sein à ma fille. Je ressentais une douleur très très intense. C’était difficile à gérer avec la fatigue de l’accouchement. Mais je n’ai pas voulu laisser tomber.

J’ai eu la chance de bien me faire accompagner. J’ai accouché au CHU d’Orléans. Ce qui était très difficile là-bas, c’est que malgré un accouchement au top, je voyais 4 personnes différentes tous les jours et toutes les nuits et chacune avait un avis bien différent sur l’allaitement notamment. Dans un premier temps, je suivais ce qu’on me disait. Et j’ai arrêté d’écouter les autres et j’ai fait à ma façon.

La première fois que j’ai consulté un médecin par rapport à l’allaitement, c’était parce que j’avais eu des crevasses. J’ai eu un traitement et ma fille également. Mais ça ne s’est pas amélioré.

J’ai contacté la Leche League où je suis tombée sur une personne qui croyait à fond sur l’allaitement et qui voulait booster les mamans à faire en sorte que l’allaitement fonctionne. J’ai dû avoir cette personne 3 ou 4 fois au téléphone et à chaque fois elle était de bons conseils. On était sur des conseils de mamie.

Par exemple, il fallait mettre, après les tétées, du yaourt au lait de chèvre. Je tentais un peu tout ce qu’elle me donnait comme conseils. Il y a des choses qui ont aidé mais d’autres… je ne suis toujours pas convaincue.

Par la suite, en parlant avec la sage-femme, elle m’a recommandé d’aller voir des consultantes en lactation au CHU de Bordeaux. Je suis tombée sur une personne au top qui m’a consacré beaucoup de temps. Je ne l’ai consultée qu’une seule fois.  On a vu ensemble comment l’allaitement se passait, comment je tirais mon lait, si les problèmes venaient de moi par rapport à la position. Elle m’a ensuite donné de la documentation.

Vers la fin, l’allaitement se passait mieux. Même si je ne trouve pas que mon allaitement était au top. J’ai commencé à consulter au bout de 2-3 mois d’allaitement seule.

L’allaitement s’est arrêté naturellement au bout de 6 mois.

Ca n’a pas toujours été une souffrance sinon je me serais arrêtée avant mais ça n’a pas été une partie de plaisir non plus.

Vous aussi vous souhaitez partager votre vécu par rapport à l’allaitement ? Qu’il soit positif ou négatif ?

Contactez-nous à contact@laititbox.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez 5% de réduction